Perspective MED
Actualité à la une

Conseil européen: D. Tusk, l’homme de Berlin…

Donald Tusk a été réélu président du Conseil européen, jeudi 9 mars, a annoncé le premier ministre luxembourgeois, Xavier Bettel. Ancien premier ministre libéral polonais, D. Tusk occupe depuis la fin de l’année 2014 ce poste-clé, dont le rôle est de coordone les sommets réguliers réunissant les chefs d’Etat ou de gouvernement et définir les priorités politiques de l’ensemble européen.
Réélu au cours d’un sommet appelé à renforcer l’unité de l’Union européenne (UE) après le Brexit, il faut croire que ce développement est loin de faire l’unanimité. Le gouvernement polonais s’est activement opposé à la réélection de l’ancien premier ministre, proposant même le 4 mars un candidat pour la présidence du Conseil européen : Jacek Saryusz-Wolski, 68 ans. Mais il semble que cette option a été écartée au point d’attser la colère de Varsovie. En effet,, Jeudi soir, c’est le chef de la diplomatie polonaise qui est monté au créneau pour rappeler que l’UE était soumise au « diktat de Berlin ». Witold Waszczykowski a devancé la réaction de la première ministre Beata Szydlo qui avait déclaré à la presse qu’elle n’accepterait pas les conclusions du sommet de l’UE, une décision sans conséquence sur la réélection de D. Tusk. Ce dernier a demandé à la Pologne de faire « attention à ne pas couper les ponts » avec l’Union européenne.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More