The news is by your side.

Contributions Nationales : Les fausses promesses de six états révélées

12
Les résultats d’une nouvelle étude sur les contributions déterminées au niveau national pour lutter contre le changement climatique (NDCs), réalisée par le Grantham Research Institute sur les changements climatiques et l’environnement et le Centre londonien pour l’économie et la politique des changements climatiques (ESRC), viennent d’être rendus publics en marge de la Cop de Marrakech. Il en ressort que les Etats-Unis, le Canada, l’Australie, l’Arabie Saoudite, l’Argentine et la Turquie sont les six pays qui n’arrivent pas à prendre les mesures nécessaires pour réaliser leurs promesses affichées dans leurs contributions déterminées au niveau national. Cette étude qui se base sur trois indicateurs dont la cohérence des objectifs nationaux de réduction des émissions avec ceux promis dans les NDCs, les progrès réalisés pour 2020 sur la base des accords de Copenhague et de Cancún, et les performances passées pour parvenir à l’atténuation sur la base des promesses au Protocole de Kyoto, aux accords de Copenhague et de Cancún, révèle que ces Etats manquent d’une législation globale ou d’une réglementation sur le changement climatique et sont en retard sur la réalisation de leurs objectifs pour 2020 ou pire n’ont même pas fixé d’objectifs. De l’autre côté, Brésil, Chine, France, Allemagne, Italie et Royaume-Uni, ainsi que l’Union européenne ont été salués par cette étude puisque cette dernière révèle que ces pays ont entrepris des actions totalement ou en grande partie conformes aux exigences clés de l’Accord de Paris.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :