Coopération entre le Maroc et le Soudan du Sud: Les opérateurs privés sur la même longueur d’ondes

0
Des hommes d’affaires marocains et sud-soudanais se sont rencontrés mercredi 1er février à Juba, dans le cadre d’un forum d’affaires consacré à la prospection des opportunités d’investissement et l’examen des moyens de raffermir la coopération économique entre les deux pays. A cette occasion, Miriem Bensaleh Chaqroun, présidente de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) a affirmé que « cette rencontre constitue une occasion idoine afin d’examiner les possibilités de lancer des investissements conjoints et d’approfondir la coopération économique entre les deux pays, d’autant plus que le Soudan du Sud est un jeune pays qui regorge de ressources naturelles et d’énormes potentialités, notamment dans les secteurs minier, agricole et agro-alimentaire ».
Elle a ajouté que la délégation des hommes d’affaires marocains a ressenti une réelle volonté chez la partie sud-soudanaise de travailler ensemble et de s’entraider dans les différents domaines. De plus, elle a noté que les hommes d’affaires sud-soudanais sont conscients de l’expertise et de l’expérience cumulées par le royaume dans des secteurs économiques qui revêtent une importance cruciale pour ce pays de l’Afrique de l’Est.
De son côté, le secrétaire général de l’autorité sud-soudanaise de l’investissement, Abraham Malier Mamer, a relevé dans une déclaration similaire, que « la visite du roi Mohammed VI est porteuse de plusieurs bienfaits et d’opportunités pour l’Etat du Soudan du Sud et pour son peuple, dans le sillage des importants accords de coopération signés mercredi, et qui touchent différents secteurs à même de contribuer au développement du Soudan du Sud et favoriser son décollage économique ».
«Nous souhaitons la bienvenue aux hommes d’affaires marocains et les invitons à prospecter les opportunités d’investissement énormes dont regorge notre pays», a-t-il affirmé, assurant que les hommes d’affaires et les investisseurs au Soudan du Sud ambitionnent d’échanger les expériences avec leurs homologues marocains et prendre connaissance des domaines dans lesquels ils s’activent.
A rappeler que le jour même, le Roi Mohammed VI et le président Salva Kiir Mayardit avaient présidé, au Palais présidentiel à Juba, la cérémonie de signature de neuf accords bilatéraux dans différents domaines de coopération entre les deux pays.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus