Perspective MED
Actualité à la une

La COP 22 sous de bons auspices : L’accord de Paris sur le climat entre en vigueur

Pour que l’accord de Paris sur le climat, adopté en décembre 2015 par 195 pays dans le cadre de la COP 21, entre en vigueur, il fallait qu’au moins 55 pays signataires représentant au moins 55 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre le ratifient. C’est désormais acquis depuis mercredi 5 octobre 2016, a annoncé la secrétaire générale de la Convention climat des Nations unies. L’accord entrera en vigueur dans trente jours, avant l’ouverture de la COP 22 à Marrakech, le 7 novembre prochain.
« 72 pays représentant 56,75 % des émissions ont maintenant ratifié l’accord de Paris ! L’entrée en vigueur aura lieu dans 30 jours. » a tweeté Patricia Espinosa, secrétaire générale de la Convention climat des Nations unies. Ce sont même 73 pays, puisqu’après le dépôt des instruments de ratification, mercredi, par la France, l’Allemagne, la Hongrie, l’Autriche, le Portugal, la Slovaquie ou encore Malte, le Parlement canadien a ratifié l’accord également le même jour. Il aura donc fallu moins d’un an pour que le seuil soit atteint et que l’accord entre en vigueur.
« Avoir réussi à ce qu’il entre en vigueur si rapidement est un record » pour un traité international, fait d’ailleurs remarquer Ségolène Royal, ministre française de l’Environnement et présidente de la COP 21, alors qu’il avait fallu huit ans pour que le protocole de Kyoto, voté en 1997, entre en vigueur. Quant au président américain Barack Obama, il a parlé d’une « journée historique dans la lutte pour protéger notre planète pour les générations futures ».
A la signature de l’accord, les prévisions anticipaient une entrée en vigueur au bout de deux ou trois ans. Mais le volontarisme des Etats-Unis et de la Chine (environ 40 % des émissions à eux deux) a accéléré la cadense. Washington et Pékin ont ratifié l’accord début septembre à l’occasion du G20, entraînant dans leur sillage des pays comme le Brésil. L’Inde a passé le pas dimanche 2 octobre. Ralentie par ses procédures à 28 Etats-membres, l’Union européenne est parvenue à entériner cette ratification mardi via le Parlement de Strasbourg, avant le Canada, mercredi, et en attendant notamment le Japon (3,8% des émissions mondiales) et la Russie (7,5%).

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More