The news is by your side.

COP27 de Charm el-Cheikh : L’engagement africain du Maroc rappelé

0 193

«Le Royaume du Maroc, en tant que pays partenaire fondateur, et surtout en tant que membre africain solidaire de la région, est résolument engagé à contribuer à la réalisation des objectifs arrêtés à l’occasion du premier Sommet de Brazzaville et des actions concrètes préconisées depuis lors», a affirmé Lalla Hasnaa qui présidait un Side Event organisé dans le cadre de la 27ème Conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP27) tenue à Charm el-Cheikh, en Egypte.

La princesse a relevé le fort engagement du Maroc, au plus haut niveau, pour accompagner le renforcement des deux autres Commissions Climat Africaines. Elle a indiqué que dans la continuité de l’impulsion donnée par le roi Mohammed VI, le Royaume poursuit un programme d’assistance technique destinée à soutenir la présidence de la Commission Climat du Bassin du Congo, notant que le Maroc accompagne ainsi le développement du Fonds Bleu (F2BC) et déploie son expertise en matière de lutte contre les changements climatiques, notamment à travers le Centre de compétences changement climatique (4C Maroc).

Lalla Hasnaa a mis l’accent sur la nécessité de fournir les moyens financiers et techniques, à même de contribuer à un modèle économique alliant durabilité et innovation, pour permettre aux populations concernées de devenir plus résilientes aux changements climatiques. La région du Bassin du Congo doit pouvoir compter sur l’ensemble des partenaires multilatéraux et bilatéraux du continent pour obtenir un soutien adéquat et bénéficier des mécanismes de financement climat, a-t-elle poursuivi.

La princesse a également souligné que cette réunion de haut niveau, qui se tient en marge de la 27 Conférence des Parties, organisée pour la seconde fois en terre africaine, démontre l’engagement de l’Afrique et sa volonté de rejoindre les efforts internationaux de lutte contre le changement climatique, formulant l’espoir que cette réunion permettra à tous, et en particulier aux bailleurs de fonds institutionnels et privés, de prendre la pleine mesure des opportunités offertes par le Fonds Bleu du Bassin du Congo.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.