« Covid-19 » : L’OMS rassure…  

0 33
« Covid-19 » : L’OMS rassure…  

L’Organisation mondiale de la santé a salué les « énormes progrès » pour juguler l’épidémie Covid 19 en Chine. Pékin a annoncé que 115 nouvelles personnes avaient succombé au coronavirus, vendredi 21 février, dans la province de Hubei.

En Chine continentale, le bilan a atteint les 2 233 morts, avec plus de 74 100 personnes infectées. Le territoire semi-autonome de Hongkong a constaté un deuxième décès, et l’Iran a annoncé deux morts. La veille, seuls 394 nouveaux cas de contamination ont été enregistrés par rapport à la veille, en fort recul par rapport aux 1 693 rapportés mercredi, selon les autorités sanitaires de la province il s’agissait du plus bas nombre quotidien de nouveaux cas de contamination au coronavirus depuis près d’un mois.

Les autorités provinciales ont fait état de 628 nouvelles contaminations. Mais elles ont également annoncé que 279 personnes comptées dans un premier temps comme contaminées avaient finalement été déclarées négatives. En clair, cet ajustement est synonyme d’une augmentation quotidienne « nette » de 349 cas par rapport au total de la veille au niveau provincial.

La Commission nationale de la santé a expliqué cette actualisation du nombre de cas dans le Hubei par le fait que certains patients, d’abord comptabilisés comme « confirmés » sur la base de simples radios pulmonaires, avaient depuis subi un test de dépistage ayant révélé qu’ils n’avaient pas contracté la maladie Covid-19. Après cet ajustement, le ministère a établi la hausse nette journalière du nombre de cas en Chine continentale à 394, soit seulement le quart du chiffre annoncé la veille. En dehors du Hubei, le nombre de nouveaux cas quotidiens chute progressivement, avec seulement 45 annoncés jeudi par la Commission nationale de la santé.

L’OMS s’est félicitée mercredi au Caire des « énormes progrès » effectués dans la gestion de l’épidémie. « Nous avons fait d’énormes progrès en peu de temps », a affirmé le directeur des mesures d’urgence en Méditerranée orientale, Richard Brennan, lors d’une conférence de presse. « On arrive à diagnostiquer le virus partout maintenant » et des « systèmes sanitaires efficaces » ont été mis en place, s’est félicité de son côté le directeur régional de l’OMS Ahmed al-Mandhari. Toutefois, il est « encore trop tôt pour dire que le virus a été endigué », a nuancé Richard Brennan.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus