The news is by your side.

Covid-19 ou pas, le train des expulsions des migrants ne s’arrête pas aux USA ! 

0 46

Le ministre haïtien des Affaires étrangères, Claude Joseph, s’est voulu rassurant. En conférence de presse, il a assuré qu’un contrôle médical avait été réalisé par l’Agence d’immigration américaine avant le départ des 68 Haïtiens expulsés par les États-Unis. Et à leur arrivée à Port-au-Prince, mardi 7 avril, ces migrants refoulés ont été placés en quarantaine.

Le ministre n’a pour autant pas détaillé ni le lieu, ni les modalités de cet isolement sanitaire. L’objectif de l’État haïtien est de montrer qu’il assume ses responsabilités vis-à-vis de ses ressortissants, fait en sorte que la population ne cède pas à la panique et soit solidaire avec ses compatriotes. 

C. Joseph a même assuré que, compte tenu de la propagation de l’épidémie aux USA, faire sortir ces Haïtiens des centres de détention, où ils risquaient d’être contaminés au coronavirus, était « presque comme un couloir humanitaire ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.