Crédit bancaire: Essoufflement à fin avril

0 39
Crédit bancaire: Essoufflement à fin avril

L’activité économique tourne au ralenti, comme le résume l’évolution des crédits distribués à fin avril. Cet essoufflement se double d’une hausse des crédits en souffrance…

Les statistiques monétaires de Bank Al-Maghrib bouclant le mois d’avril ne prêtent pas au doute.
L’encours des crédits bancaires ressort en recul de 0,8% à 863,7 Mrds Dh comparativement à décembre tandis qu’il s’améliore de 4% en glissement annuel.

Par type de crédits, l’évolution mensuelle de l’encours intègre une baisse de 2,1% des comptes débiteurs et crédits de trésorerie à 176,2 Mrds Dh (+8,3% par rapport à avril 2018), une quasi-stagnation (-0,2%) des crédits à l’équipement à 174,5 Mrds Dh (+1,8% en Y-o-Y), un recul de 5,6% des créances diverses sur la clientèle à 118,7 Mrds Dh (+0,6% sur une année), une hausse de 0,7% des crédits immobiliers à 271,1 Mrds Dh (+3,8% par rapport à avril 2018) intégrant une quasi-stagnation de 0,3% des crédits à l’habitat à 209,9 Mrds Dh et une appréciation de 1,4% des crédits aux promoteurs immobiliers à 58,2 Mrds Dh, et enfin une quasi-stagnation de 0,2% des crédits à la consommation à 54,9 Mrds Dh (+5,2% comparativement à une année auparavant).

Pour leur part, les créances en souffrance augmentent de 1,2% à 68,1 Mrds Dh (+4,9% comparativement à avril 2018), pour un taux de contentieux en hausse à 7,9% (+0,2 point).

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus