The news is by your side.

Crimes de guerre israéliens : La CPI en Palestine alors que le voilier Zaytouna a été arraisonné

9
La direction palestinienne a salué la visite, en Palestine, d’une délégation de la Cour pénale internationale. La délégation de la Cour est attendue en Cisjordanie occupée demain et dimanche. Mais les Palestiniens ne sont pas dupes. C’est la raison pour laquelle ils ont prévenu que la CPI serait jugée à terme sur sa décision d’ouvrir ou non une enquête pour crimes de guerre contre Israël. Ammar Hijazi, un des responsables de la coopération palestinienne avec cette institution judiciaire a profité de cette occasion pour souligner que «la Palestine représente un test important pour la CPI et je ne crois pas qu’ils peuvent se permettre de le rater». «S’ils ratent le test de la Palestine, c’est toute la CPI et tout le système criminel international qui s’effondreront», a-t-il ajouté.
On notera que le séjour des représentants de la CPI en Palestine coïncide avec le tour de force opéré par l’armée israélienne contre le navire de solidarité « Zaytouna » qui voguait vers Gaza en vue de briser le blocus auquel est soumise cette bande palestinienne, territoire le plus peuplé au monde. Le voilier « Zaytouna », a été dérouté par la marine de guerre israélienne vers le port d’Ashdod, après avoir été intercepté mercredi dans les eaux internationales où croisaient des bâtiments de guerre israéliens, soit à 35 miles de la côte gazaouie. De source israélienne, on signale que les militantes contre le blocus de Gaza seront interrogées par les autorités d’occupation, puis expulsées par l’aéroport Ben-Gourion, et leurs noms inscrits sur la liste noire de l’entrée interdite en « Israël », ou les territoires palestiniens par le passage Allenby.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :