prix su viagra ordonnance pour cialis sur internet prix generique cialis en pharmacie cialis 28 prix viagra acheter pharmacie où acheté du vrai cialis pas cher exposé sur les antibiotiques cialis sans ordonnance europe comprimés cialis 20mg cialis médicament prix maroc

Crise institutionnelle en Tunisie: Le Président K. Saïd un agent de la CIA ? 

Une enquête a été ouverte en Tunisie à la suite des déclarations d’un député islamiste, accusant le Président Kaïs Saïed d’avoir reçu 5 millions de dollars de Washington. 

0
Crise institutionnelle en Tunisie: Le Président K. Saïd un agent de la CIA ? 

5 millions de dollars, c’est la somme qu’aurait fournie la CIA en 2019 à K. Saïed, alors candidat et futur vainqueur de la présidentielle tunisienne la même année. Cette accusation a été portée dans une vidéo diffusée sur Facebook le 19 avril par le député radical Rached Khiari, élu sous l’étiquette du parti islamiste nationaliste Karama, qui fait partie de la coalition gouvernementale aux côtés du mouvement Ennahdha.

Sans les montrer, le parlementaire a assuré détenir des documents prouvant que le Président tunisien avait reçu jusqu’à 5 millions de dollars de l’agence du renseignement US pour financer sa campagne électorale par l’intermédiaire de son directeur de campagne, Fawzi Al-Daas.  

Ce 21 avril, la justice tunisienne a ouvert une enquête et les accusations font jaser dans les rues de Tunis. Mais pour le géopolitologue tunisien Riadh Sidaoui, directeur du Centre arabe de recherches et d’analyses politiques et sociales (Caraps), cette affaire n’est qu’une tempête dans un verre d’eau. «C’est de la diffamation. Cela s’inscrit dans une campagne féroce de discrédit à l’encontre de Kaïs Saïed. Elle est menée à l’échelle nationale par les islamistes d’Ennahdha et leurs amis, et à l’échelle mondiale par l’internationale islamiste des Frères musulmans.»  

Le chercheur en veut d’ailleurs pour preuve le fait que le député à l’origine de l’accusation ait depuis retiré son message du réseau social. «S’il y a un parti qui peut être accusé de connivence avec les Américains, c’est bien Ennahdha et ses amis. Ils sont pour l’intervention américaine en Syrie. Ce sont eux qui ont accueilli la conférence des amis de la Syrie financée par le Qatar et l’Arabie saoudite, avec la présence de la France, des États-Unis et de la Grande-Bretagne», dénonce le chercheur.

Il n’hésite pas à accuser directement le parti islamiste d’être à la solde des Américains: «Nous savons bien que des chefs, chez les islamistes d’Ennahdha, ont été formés par l’ONG américaine Freedom House

En 2012, William Taylor, coordinateur américain spécial de la transition au Moyen-Orient, déclarait lors d’un entretien accordé au quotidien Assabah que Washington avait versé d’importantes sommes d’argent par le passé à Ennahdha et continuait à le faire dans le cadre d’un programme d’accompagnement de la transition démocratique.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

J'ai commencé à avoir des crises de migraine systématiques, alors je me suis rendu à la pharmacie www.europeangeneric.com pour obtenir des médicaments contre le vasospasme cérébral. Les maux de tête s'accompagnaient de fréquentes nausées, de douleurs musculaires, de troubles de la vue, de dépression, de vomissements et de troubles de la coordination des mouvements. Des analgésiques et des médicaments non stéroïdiens bien choisis ont permis de soulager rapidement les symptômes de la migraine et de réduire le risque de complications telles que les crises, les accidents vasculaires cérébraux et les gonflements du cerveau.