The news is by your side.

Crise malienne : Pas de solution magique à Rabat

0 171

Le Maroc fait confiance aux autorités maliennes et aux forces vives du Mali pour trouver«les meilleures solutions adaptées» au contexte du pays, a affirmé, lundi à Rabat, Nasser Bourita ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger. «Comme sur le dossier libyen, le Maroc n’a ni agenda ni solutions» pour le Mali, a-t-il souligné lors d’une conférence de presse en marge de son entretien avec Abdoulaye Diop, ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale,
Le chef de la diplomatie marocaine a noté que le Royaume «ne fait pas partie de ceux qui disent avoir la recette magique ou un pourcentage de la solution aux problèmes maliens». «Le Maroc estime que le rôle de la communauté internationale, des partenaires et des amis du Mali est d’accompagner les priorités définies par les autorités maliennes et de ne pas s’y substituer, ni de développer des recettes et des visions dont le Mali est l’objet et non l’acteur», a-t-il ajouté.
N. Bourita a également réitéré la position claire du Royaume par rapport à la situation au Mali, précisant que le Maroc a une approche qui consiste à «ne pas s’ingérer dans les affaires intérieures des pays, de faire confiance au génie des peuples et de porter un regard lucide sur les évolutions et les développements». Le Maroc, a-t-il poursuivi, préfère dialoguer avec les autorités maliennes, les écouter et articuler son action en accompagnement, soulignant que la stabilité du Mali demeure un «élément clé» pour la stabilité de la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.