The news is by your side.

Crise migratoire : Au moins 50 millions d’enfants concernés !

11
La crise migratoire en Europe et dans le monde sera au cœur des prochaines discussions de l’Assemblée générale de l’ONU qui doit se tenir à New York entre le 20 et le 27 septembre courant. A cette occasion, l’Unicef, le fonds des Nations unies pour l’enfance, sort un nouveau rapport qui montre que les enfants sont les premières victimes de cette crise. Ils représentent près de la moitié des réfugiés dans le monde. L’affaire est grave puisqu’elle concerne pas moins de 50 millions d’enfants « déracinés » à travers le monde, arrachés à leur lieu de naissance par les guerres, les violences et persécutions, mais aussi l’extrême pauvreté. Pourtant, l’Unicef se veut « prudente » quant au chiffre annoncé au motif que la réalité pourrait être bien plus choquante encore. Fin 2015, 31 millions d’enfants étaient considérés comme réfugiés et 17 millions déplacés dans leur propre pays.
Près de la moitié des enfants placés sous la protection de l’ONU sont par ailleurs originaires de deux pays : la Syrie et l’Afghanistan. Le plus souvent, ces très jeunes adolescents arrivent sans papier et sans statut juridique, ce qui les rend particulièrement vulnérables à des arrestations arbitraires et des abus de toutes sortes.
Si la crise migratoire occupera les débat lors de la grande réunion annuelle des chefs d’Etat à New York qui se tient à partir du 20 septembre, l’Unicef espère des engagements clairs sur la protection juridique des enfants migrants, la non séparation des familles, l’accès à l’éducation et aux services de soin.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :