The news is by your side.

Culture : Hommage à F. Belkahia à Marrakech

C’est sous la thématique générique « Farid Belkahia- Œuvres graphiques : Estampes, gravures, lithographies, sérigraphies » que le Musée « Mathaf » Farid Belkahia à Marrakech lancé une exposition qui se tiendra du 10 juillet au 30 août prochain.

0 353

L’annonce a été faite vendredi par la Fondation Farid Belkahia qui tente de dynamiser, de la sorte, la scène culturelle de la capitale des Almoravides. Cette exposition révèle l’une des facettes de l’œuvre graphique du défunt artiste, peu connue et pourtant si féconde et si poétique.
L’exposition est une rétrospective des œuvres de F.Belkahia organisée actuellement au musée national d’Art moderne au Centre Pompidou, à Paris, et qui fait la part belle à son œuvre graphique. Pour le défunt artiste, la pratique du dessin était une passion au quotidien et sa production graphique, importante, apporte un autre éclairage sur son œuvre et sa vie.
F.Belkahia, ayant envie de partager cette passion avec le plus grand nombre, a eu recours à l’estampe qui lui permettait d’imprimer un nombre d’exemplaires limités, des œuvres de manière identique ou rehaussées à la main.C’est cette production d’estampes que la fondation met en lumière aujourd’hui, en réunissant un ensemble exceptionnel d’estampes qu’elle présente au public sous le titre « Estampes de Farid Belkahia ».
F.Belkahia (1934-2014), considéré comme l’un des fondateurs de l’art contemporain au Maroc, a mené dès les années soixante une recherche artistique aux expressions multiples et un travail de réflexions fondamental sur les nouvelles voies d’accès à la modernité.Il a creusé durant plus de soixante ans un sillon artistique ponctué de ruptures, de défis et de renouvellement audacieux.
Préconisant une liberté de créer en perpétuelle reconquête, il a élaboré une œuvre en résonance avec son environnement naturel et culturel.Pionnier de l’art contemporain et moderne du Maroc, le défunt devient très tôt un ambassadeur engagé de la continuité artistique du Maroc, en faisant du rapport entre la tradition vivante et la modernité, son axe de pensée.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.