The news is by your side.

Déconstruction de l’extrémisme : L’arme des NTIC promue par A. Abbadi

0 128

 Lors d’une conférence organisée à la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales (FSJES) de Kelaâ des Sraghna sous le thème «Démantèlement du discours de la haine et de l’extrémisme», A. Abbadi a souligné que l’extrémisme religieux représente un phénomène complexe où s’enchevêtrent plusieurs éléments d’ordre religieux, social, géostratégique et de communication, ce qui nécessite de recourir aux mécanismes modernes pour y faire face.

«Le prélude à la lutte contre l’extrémisme et le discours de la haine réside dans une profonde compréhension de l’islam», a-t-il signalé en assurant que la religion islamique est une religion d’aisance, qui est venue apporter joie et quiétude à l’Homme, ce qui fait d’elle «une voie claire» et une religion « sans complexités».

Le S.G de la Rabita a mis en relief le modèle marocain dans le domaine de la lutte contre le discours de la haine et de l’extrémisme, soulignant qu’il est fondé sur un islam de juste milieu et d’aisance face au discours de l’extrémisme religieux.

Analysant les aspects de cet extrémisme religieux au niveau international, il a cité l’exemple de mercenaires, dont les agissements n’ont rien à voir avec l’Islam. Au contraire, ces individus instrumentalisent la religion pour s’adonner à la traite des êtres humains et au trafic de la drogue et des armes, ce qui leur procure des bénéfices colossaux de ce commerce illégal.

Dr. Mohamed El Ghali, doyen de la FSJES de Kelaâ des Sraghna, a relevé de son côté que cette rencontre vise à ouvrir un débat public sur les phénomènes d’extrémisme et les discours de haine dans la société afin d’informer les étudiants sur leurs dangers et leurs répercussions sur la sécurité et la paix des citoyens, rappelant les efforts consentis par le Royaume dans ce domaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.