The news is by your side.

Dématérialisation des factures d’Intelcia : Retours d’expérience bénéfiques des EEP

0 168

Présentes à cette table ronde, la Trésorerie Générale du Royaume (TGR), l’Agence Nationale des Ports (ANP) et Nador West Med sont revenues sur les raisons de l’adoption de ce mode de traitement des factures fournisseurs ainsi que les nombreux bénéfices qu’elles en tirent depuis la mise en place de solutions de gestion électronique des factures : réduction des délais de traitement et de paiement des factures, transparence, traçabilité, gains de productivité interne et simplification des démarches aux fournisseurs, indique Intelcia dans un communiqué.

Parmi ces acteurs qui ont adopté la dématérialisation des factures, la Trésorerie Générale du Royaume est précurseur de ce mouvement, ayant lancé le processus dès 2019. Pour cette Administration qui agit pour le compte des ministères et collectivités territoriales, les gains se comptent également en termes de coût d’impression, de transmission, de réception et d’archivage des factures en format papier.

« On a considéré qu’il était important que l’acteur principal qui est le fournisseur doit, à son tour, interagir dans le système. C’est pour ça que le dépôt électronique de facture a vu le jour et que nous avons donné la possibilité au fournisseur d’être le déclencheur du process de paiement », explique Tariq Taj, Ingénieur analyste concepteur au sein du service Architecture et conception de la TGR. Mis en place progressivement, le dépôt électronique des factures concerne depuis janvier 2022 les commandes de 200.000 dirhams et plus (91% de la commande publique, État et Collectivités Territoriales), soit 9.185 fournisseurs, et 25% de la population totale de fournisseurs. Les Établissements et Entreprises Publics (EEP) ont, quant à eux, dû suivre l’échéancier avancé par le ministère de l’Économie et des Finances dans une circulaire datant du 1er juin 2020. La circulaire fixait un chronogramme dans lequel elle recommande aux EEP d’adopter, à partir du 1er juin prochain, le dépôt électronique des factures pour la troisième tranche de factures relatives à des commandes supérieures à 200.000 dirhams (après 5 millions à partir du 9 juin 2020 et 1 million à partir du 1er janvier 2022).

Pour l’Agence Nationale des Ports qui s’est équipée de la solution eFactures d’Intelcia IT Solutions, l’adoption du dépôt électronique des factures permet de réduire les risques d’erreurs, notamment dans la saisie des factures déposées au bureau d’ordre des sites de l’ANP. La solution donne ainsi la main aux fournisseurs de réaliser efficacement des tâches autrefois réalisées par plusieurs intervenants dans le parcours d’une facture.

Avec une plateforme complète proposée aux entreprises publiques et privées désireuses de dématérialiser le dépôt et le traitement de leurs factures, la solution eFactures offre une gestion sécurisée, fluide et rapide, notamment grâce à l’intelligence artificielle. « La solution existe également en une version plus riche incluant le suivi de l’exécution des contrats qui intègre le suivi opérationnel & contractuel, les évènements administratifs, les réceptions et les évènements financiers », détaille Omar Tantaoui El Araki, Directeur Solutions Applicatives d’Intelcia IT Solutions. Cette solution modulable et « customisable » s’intègre facilement à la chaîne de valeur Achat, facilite le traitement des factures et vient ainsi directement répondre à la problématique de l’échéancier fixé par le ministère de l’Économie et des finances.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :