The news is by your side.

Des radars russes aveuglent les F·35: Eviter les abysses de la mer Noire

0 571

Selon le journal chinois Sina Military, la plupart des systèmes des chasseurs américains F-35 sont tout simplement défaillants lorsqu’ils volent à moins de 500 kilomètres des endroits où sont déployés ces complexes de guerre électronique. Et c’est pourquoi ils refusent d’utiliser ces avions de guerre au-dessus de la mer Noire et de la partie sud de la mer Baltique.
« Les pilotes de chasseurs F-35 se plaignent de perdre périodiquement la communication, et certains systèmes cessent même de fonctionner correctement lorsqu’ils volent près des frontières occidentales de la Russie », notent les auteurs de Sina Military.
Cet été, un groupe de chasseurs italiens F-35 a été déployé en Estonie, mais, après avoir été gravement touchés par les moyens de guerre électronique russes, les pays de l’OTAN ont refusé de placer leurs avions de combat de cinquième génération si près des frontières russes. Selon les journalistes de Sina Military, les systèmes Murmansk-BN sont devenus l’arme clé de la Russie.
« Les systèmes russes Murmansk-BN sont des armes non létales avancées capables de neutraliser les systèmes électroniques ennemis à une distance de plus de 3000 kilomètres. Si les États-Unis tentent de faire pression sur la Russie, les armes russes commenceront à fonctionner à plein régime », soulignent les experts.
Il convient de noter que l’OTAN s’est déjà plaint des performances des systèmes de guerre électronique russes, notant que cet armement constitue une menace pour la quasi-totalité de l’armement de l’Alliance.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.