The news is by your side.

Des roquettes tirées du Liban vers Israël : Tel-Aviv minore l’incident

32

Un peu plus tôt, l’alerte à la roquette avait retenti dans au moins trois colonies du nord, proches de la frontière avec le Liban.L’armée d’occupation a procédé à des tirs d’artillerie contre des terrains vagues dans le sud du Liban.Les tirs de roquettes n’ont toutefois pas été revendiqués.
«Les médias israéliens ont fait état d’une accalmie en vue, car il n’est pas dans l’intérêt d’Israël de s’impliquer dans une escalade », rapporte le correspondant d’AlManar.
La frontière israélo-libanaise est calme depuis la guerre qui a opposé en 2006 l’État hébreu au Hezbollah, très implanté dans le sud du Liban, mais des groupes palestiniens au Liban tirent sporadiquement en territoire israélien.
Le 20 juillet dernier, deux roquettes ont été tirées du Liban vers Israël. Benny Gantz, ministre israélien de la Défense, a suggéré que ces tirs pouvaient être liés à l’interminable crise politique à Beyrouth.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :