durée d'effet du cialis 20mg cialis 100 mg prix cialis 10mg cpr4 prix en pharmacie avis cialis medicament france pharmacie française achat de viagra 50mg quel est le meilleur site pour acheter du cialis vente viagra belgique loi propecia purchase acheter du viagra en crete viagra pharmacie en ligne sans ordonnance

Déstabilisation avortée en Jordanie: La famille royale lave son linge sale en famille 

L’ancien prince héritier de Jordanie, Hamza, soupçonné d’être à la tête d’une conspiration visant la déstabilisation de la Jordanie, avec l’appui de puissances étrangères, a signé une lettre, en présence des membres de la famille royale, dans laquelle il réitère son appui au Roi, comme au Prince héritier, et réaffirme son respect plein et entier des termes de la Constitution jordanienne.  C’est son oncle, le Prince Hassan, qui a été chargé de gérer le processus de réconciliation enclenché. En attendant, l’implication d’Israël et de Riad dans cette affaire a été mise à l’index. 

0
Déstabilisation avortée en Jordanie: La famille royale lave son linge sale en famille 

Pour rappel, le Prince Hamza, écarté des circuits de la succession, a été la cible des services hachémites qui le taxent de vouloir déstabiliser le pays, avec le concours de puissances régionales. Aïman Safadi, vice-Premier ministre jordanien qui s’est rendu à Riad, a pour la première fois commenté ce dimanche l’arrestation de plusieurs anciens fonctionnaires du royaume, déclarant qu’ils avaient œuvré pour la déstabilisation de la Jordanie avec le demi-frère du roi Abdallah, Hamza.

L’ancien prince héritier de Jordanie, Hamza, a été en contact avec des complices à l’étranger en vue d’un complot visant à déstabiliser la Jordanie, a déclaré ce dimanche 4 avril le vice-Premier ministre jordanien. «Les enquêtes ont permis de surveiller à temps des interférences et des communications avec des parties étrangères en vue de déstabiliser la Jordanie», a déclaré A. Safadi. Ajoutant que le prince Hamza, démis de sa qualité de prince héritier en 2004, était surveillé depuis un certain temps, il a déclaré que les autorités avaient intercepté des communications entre le demi-frère du Roi Abdallah et ces contacts à l’étranger visant à planifier des mesures pour affaiblir la sécurité du royaume hachémite. Elles ont notamment permis de détecter qu’une agence de renseignement étrangère avait contacté l’épouse du prince Hamza pour mettre à disposition un avion permettant au couple de quitter la Jordanie, a-t-il précisé.

«Les enquêtes initiales ont montré que ces activités et mouvements avaient atteint un stade qui affectait directement la sécurité et la stabilité du pays, mais sa majesté a décidé qu’il était préférable de parler directement au prince Hamza, de traiter cette question au sein de la famille pour éviter qu’elle ne soit exploitée», a poursuivi A. Safadi.

La reine Noor, veuve du défunt roi Hussein, mort en 1999, et mère du prince Hamza, a défendu son fils et dit «prier pour que la vérité et la justice l’emportent pour toutes les victimes innocentes de cette calomnie malfaisante».

La première réaction du demi-frère du roi Abdallah II de Jordanie était d’affirmer qu’il n’obéirait pas aux ordres, dans un enregistrement audio diffusé dans la nuit de dimanche à lundi 5 avril sur Twitter. « C’est sûr que je n’obéirai pas (aux ordres du chef d’état-major, le général Youssef Huneiti) quand il me dit que je ne suis pas autorisé à sortir, à tweeter, à communiquer avec les gens et que je suis seulement autorisé à voir ma famille », dit-il dans cet enregistrement où il s’adresse par téléphone à un interlocuteur. Avant de se raviser sous la pression de la famille royale qui tente de laver le linge sale en famille. 

Par ailleurs, l’agence jordanienne Ammon News et  plusieurs médias israéliens ont rapporté dimanche soir que les forces de sécurité avaient découvert un lien entre un Israélien, ex-agent du Mossad, vivant en Europe et l’épouse du prince Hamza. Selon le rapport cité par les médias israéliens, « l’homme, qui est un ami du prince, aurait proposé de faire voyager l’épouse du prince hors du pays à bord d’un avion privé, » avant la tentative de coup d’Etat présumée.

« Pendant le week-end, le prince Hamza m’a raconté ce qui s’est passé en Jordanie et j’ai proposé qu’il envoie sa femme et ses enfants à l’abri chez moi », a déclaré l’ex-agent du Mossad, Roy Shaposhnik, à un journaliste israélien.

Dans ce contexte, le site israélien Walla, proche des services de renseignements, a déclaré que R. Shaposhnik était conseiller de l’ancien Premier ministre Ehud Olmert pour les affaires du Néguev et de la Galilée. Précisant que » Shaposhnik a admis avoir suggéré au prince Hamza, samedi matin, d’envoyer un avion pour transporter son épouse et ses enfants en Allemagne, où il réside, avant que la communication entre eux ne soit interrompue ».

Pour sa part, le journal israélien Yediot Aharonot, citant de hautes sources en Jordanie, a confirmé que l’Arabie saoudite et l’un des émirats du Golfe « sont impliqués, en coulisse, dans la tentative de coup d’État en Jordanie ».

Hamza et les autres suspects ont collaboré avec une puissance étrangère pour « porter atteinte à la sécurité » de la Jordanie, avait indiqué plus tôt A. Safadi. Précisant que « les services de sécurité ont suivi durant une longue période les activités et les mouvements du prince Hamza ben Hussein, de Cherif Hassan ben Zaid et de Bassem Awadallah et d’autres personnes visant la sécurité et la stabilité de la patrie ».

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

J'ai commencé à avoir des crises de migraine systématiques, alors je me suis rendu à la pharmacie www.europeangeneric.com pour obtenir des médicaments contre le vasospasme cérébral. Les maux de tête s'accompagnaient de fréquentes nausées, de douleurs musculaires, de troubles de la vue, de dépression, de vomissements et de troubles de la coordination des mouvements. Des analgésiques et des médicaments non stéroïdiens bien choisis ont permis de soulager rapidement les symptômes de la migraine et de réduire le risque de complications telles que les crises, les accidents vasculaires cérébraux et les gonflements du cerveau.