The news is by your side.

Détérioration du pouvoir d’achat : L’opposition hausse le ton…

0 529

Dans l’enceinte parlementaire, des voix s’élèvent pour dénoncer la hausse des prix qui pénalise le pouvoir d’achat des ménages. L’affaire est d’autant plus préoccupante que le pays s’apprête à négocier le mois de Ramadan durant lequel la consommation des ménages prend de l’ampleur.
Ainsi, l’opposition parlementaire insiste sur le problème de la hausse des prix et la sécheresse impactant durement les ménages marocains. L’opposition a donc sollicité du président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami (RNI) de provoquer, urgemment, une réunion conjointe des Commissions des finances et du développement économique des deux Chambres du Parlement, afin d’examiner les deux sujets.
Les groupes du Mouvement populaire (MP), de l’Union socialiste des forces populaire (USFP) et de la formation islamiste du PJD affirment que leur requête est conforme à l’article 68 de la Constitution du 1er juillet 2011 et à l’article 237 du règlement intérieur de la Chambre basse. L’opposition réclame la présence à la réunion conjointe du ministre de l’Economie et des Finances, et du ministre de l’Agriculture, de la Pêche, du Développement rural, des Eaux et Forêts.
Les partis d’opposition représentés au Parlement ont déjà exigé la création d’un groupe de travail thématique portant sur les mesures à prendre en vue de contrôler les prix de produits de consommation sur le marché national.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.