Diana Holding fait preuve d’un grand appétit !

Diana Holding vient de prendre le contrôle de la filiale du groupe El Jabri la société Atlantic Sardines Anchovies Tantan (Asat). A travers cette prise de contrôle, le groupe, qui opère depuis sa création dans les domaines de l’aviculture, la viticulture, le groupe Diana Holding s’ouvre désormais sur un nouveau secteur.

Selon les termes d’un partenariat paraphé avec le groupe El Jabri dont le montant n’a pas été dévoilé, Diana Holding investira dans la construction d’une unité de fabrication de conserves de sardines et de maquereaux basée à Agadir. La production de cette usine sera essentiellement destinée à l’exportation vers l’Europe et les Etats-Unis. « Cette opération a pour objectif d’appuyer le plan de développement d’ASAT dans un contexte de croissance internationale de la consommation de protéines de poissons », indique-t-on dans un communiqué du groupe. Il s’agit dans nouvelle étape dans la politique d’internationalisation du groupe.
Le groupe voit en la signature de ce partenariat un moyen pour renforcer sa présence à l’international. Pour la présidente directrice générale de Diana Holding, Rita Maria Zniber, la diversification, « présente [pour le groupe] de grandes synergies en termes d’export et permettra d’élargir la palette de produits destinés aux clients internationaux ». D’autant plus que le groupe El Jabri, qui opère dans différentes régions Maroc depuis 1960 et réalise un chiffre d’affaires de 500 MDH, accumule une importante expertise dans le secteur de la conserve de poisson.
Rappelons que Diana Holding avait annoncé quelques jours plus tôt son intention d’injecter 200 MDH dans la construction d’une unité de conditionnement et d’exportation de fruits à Berkane dans le nord du royaume.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus