The news is by your side.

Diplomatie US : Un russophile dans l’administration Trump

11
Nommé mardi 13 décembre par Donald Trump, Rex Tillerson devrait être, si l’aval du Sénat est obtenu, le prochain secrétaire d’Etat américain. Le PDG d’Exxon Mobil devrait entrer en fonction dans une ambiance de crise et d’enjeux internationaux très importants pour les Etats-Unis. Objectif recherché : opérer le rapprochement avec la Russie. Le prochain secrétaire d’Etat devra faire preuve de doigté pour répondre aux attentes du président, sans s’aliéner le Congrès, qui a voté des sanctions contre la Russie. En plus de la question russe, Tillerson devra aussi gérer la colère de Pékin, après les récentes déclarations de Donald Trump, qui ne se sent pas lié par la politique de « la Chine unique ». L’inévitable dossier Israël/Palestine va également faire partie de l’agenda Trump. Benyamin Netanyahu a déjà exprimé son « soulagement » à l’idée de changer d’interlocuteur. Le futur secrétaire d’Etat américain aura aussi à gérer les questions climatiques de l’après COP22.
La nouvelle de la nomination de Rex Tillerson à la tête de la diplomatie américaine a d’ores et déjà été très bien accueillie à Moscou. Si Iouri Ouchakov, conseiller diplomatique du Kremlin, le considère comme « une personnalité solide, très professionnelle dans son domaine ». Son futur homologue,son homologue Serguei Lavrov le considère comme « pragmatique ».
La presse le présente généralement comme un ami de la Russie. A l’annonce de cette nomination, elle a d’ailleurs largement relayé une photo ou l’on peut voir Rex Tillerson aux côtés de Vladimir Poutine en 2013. Le président russe remettait en personne au futur secrétaire d’Etat américain une décoration, l’ordre de l’Amitié. Rex Tillerson connaît donc bien la Russie, il a commencé à y faire des affaires dans les années 1990. On le dit proche de Poutine, les deux hommes se rencontrent régulièrement.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :