Direction Technique Nationale de la FRMF: Meccano grinçante… 

Du jamais vu dans les annales du sport marocain : des présidents de ligues régionales de football contestent les désignations de directeurs techniques régionaux par le Directeur Technique National de la FRMF.

0 6 159
Direction Technique Nationale de la FRMF: Meccano grinçante… 

A quoi peut conduire la gouvernance opaque et régentée par le fait du prince, au sein de la FRMF ? A l’impasse, pardi. 

Déjà le choix du Directeur Technique National en la personne du Gallois Ossian Roberts est très controversé. Un choix qui n’a pas été fait sur la base d’un plan technique ou d’une vision, mais motivé arbitrairement par le président de la FRMF, Faouzi Lekjaâ, lequel s’est approprié tous les pouvoirs pour gérer la fédération comme bon lui semble. L’appel à candidatures pour recruter un nouveau DTN s’est avéré par la suite un trompe-l’œil quand Ossian Roberts a confirmé sa rencontre avec F. Lekjâa bien avant. 

Et ce n’est pas bonbon, comme on dit, lorsqu’on sait que le budget annuel consacré à la Direction Technique Nationale est de 80 MDH prélevés sur les deniers publics, bien sûr. Une somme démentielle qui plus est n’englobe même pas le budget réservé aux équipes nationales dont l’Equipe Nationale ‘’A’’. La grille des salaires du personnel technique et médical n’obéit à aucun critère. Comme ce fut le cas avec l’ex- directeur technique national et son staff qui ont collectionné des bides à tous niveaux !

Et quoi qu’on en ergote, allusion faite aux scripts stipendiés, le problème de fond réside dans l’absence d’une politique sportive qui doit être structurée autour de trois éléments incontournables : Un substrat technique, une philosophie gestionnaire et une vision idéale du rôle des acteurs. En fait, tout est galvaudé au sein de la FRMF, comme dans les ligues régionales et les clubs.

Un DTN sans DTN

Un Directeur Technique National sans Direction Technique Nationale qui n’est régie ni par un substrat technique ni même par un organigramme. Au point que le président de la FRMF qui interfère avec la Direction Technique Nationale s’est attribué une commission dite des Équipes Nationales qui n’a pas droit de cité. 

La controverse des dernières désignations opérées par Ossian Roberts par des présidents de ligues régionales est-elle légitime ?

Bien sûr que non car les ligues régionales sont les relais de la fédération qui exécutent le programme national en vertu du principe de la subsidiarité. Les ligues régionales contribuent même à la réalisation des projets d’aménagements sportifs. Et c’est la loi du sport dite 30.09 qui arrête les missions et les rôles que doivent jouer les ligues. 

On sait que les nouveaux statuts des ligues régionales de football ont été adoptés lors de l’AG de la FRMF, tenue en septembre 2019. Mais jusqu’à présent, ces statuts ne sont pas publiés dans le site de la FRMF et on ignore même le nombre des ligues suite au dernier découpage régional.

Quant aux rapports financiers et moraux, voire les PV des assemblées générales, on oublie. L’opacité et les diversions sont les maîtres-mots à la FRMF. Et on le constate de visu via quelques médias qui se sont transformés en bulletins de désinformation de l’opinion publique nationale.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus