The news is by your side.

Dossier saharien : Le SG de l’ONU propose comme « envoyé personnel » S. de Mistura

0 187

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, a déclaré à la MAP que cette nomination ne s’était pas faite sans avoir consulté le Maroc, qui a «déjà notifié son accord à Antonio Guterres». Un accord qui émane de sa «confiance permanente et son soutien constant aux efforts du Secrétaire général de l’ONU, pour parvenir à une solution politique, réaliste, pragmatique, durable et de compromis au différend régional sur le Sahara marocain», a-t-il ajouté.
S. de Mistura, rappelle le diplomate marocain, est «un socle de l’ONU dans ses efforts pour le règlement pacifique des différends», riche de son expérience en Syrie, en Afghanistan, en Irak et en Afrique. O. Hilale regrette que plusieurs candidats «hautement qualifiés» aient été rejetés pendant deux ans par «l’Algérie et son groupe séparatiste armé» mais espère que les «manœuvres dilatoires» vont cesser pour permettre «la reprise du processus des tables rondes, tant attendu par le Secrétaire général et le Conseil de Sécurité».
Concernant les attentes du Maroc en prévision de la nomination de de Mistura, le diplomate marocain a conclu que «le Royaume du Maroc a solennellement réaffirmé durant les deux précédentes tables rondes de Genève, en présence des ministres algériens Lamssahel, puis Laamamra, que la solution au différend sur le Sahara marocain ne saura être que l’autonomie, rien que l’autonomie et uniquement l’autonomie et ce, dans le cadre de la souveraineté et de l’intégrité territoriale marocaines».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.