The news is by your side.

Drame écologique dans le Montana (USA) : Les oies se cachent pour mourir… intoxiquées

26
En tentant d’échapper à une tempête de neige, des milliers d’oies sauvages sont mortes après s’être posées sur les eaux toxiques d’une mine désaffectée du Montana, dans le nord des Etats Unis.
Jusqu’à 10.000 oies des neiges se sont posées le 28 novembre près de Butte (Montana) sur le lac que forme cette mine de cuivre à ciel ouvert désaffectée et remplie d’eau et de déchets toxiques, et plusieurs milliers ont péri depuis, a confié Mark Thompson, directeur des questions environnementales au sein de la compagnie minière Montana Resources, qui gère ce site appelé Berkeley Pit avec la société pétrolière Arco. Les employés du site n’ont rien pu faire pour dissuader les oies de se poser sur ce lac qui contient de l’acide sulfurique et des métaux lourds. Alarmes sonores, projecteurs n’ont pu effrayer cette nuée d’oie en migration. La surface du lac toxique de 280 hectares était « toute blanche tant elle était couverte d’oiseaux », a raconté Mark Thompson à la presse locale. Dans les jours suivants, les habitants ont trouvé de nombreuses oies mortes dans des parkings, devant un casino, sur le bas-côté des routes. Des milliers d’autres oies auraient péri dans le lac, selon des vidéos aériennes.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :