Drames au large de la Méditerranée : Dérives génocidaires

En l’espace de sept mois, 224  000 migrants ont foulé le sol européen après avoir traversé la mer Méditerranée, indique le Haut Commissariat aux réfugiés des Nations unies (HCR). L’institution, dont les chiffres ont été actualisés à la fin juillet, affirme avoir dénombré 98 000 en Italie et 124 000 en Grèce. Durant la même période, plus de 2 100 personnes sont décédées ou disparues en mer. Les drames qui se déroulent au large de la Libye poussent des responsables italiens à parler de « génocide » dont l’Europe se rend responsable en ne volant pas au secours des migrants en détresse. Tout au plus pense-t-on, côté européen, à inaugurer un cycle de concertations avec les pays émetteurs de migrants.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus