The news is by your side.

Du mazout iranien pour le Liban : Il sera acheminé par voie terrestre depuis la Syrie

150

Hassan Nasrallah a expliqué que le choix s’est finalement porté sur l’amarrage des pétroliers dans le port syrien en raison de l’embarras que ceci pourrait susciter chez les autorités libanaises, en raison des craintes des sanctions américaines, si les navires venaient à accoster dans les ports libanais.
Précisant que les camions citernes qui devraient acheminer le carburant vont commencer à arriver au Liban à partir de jeudi, il a exposé en détails les mécanismes de leur distribution, leurs destinataires prioritaires, dont les listes ont été établies par le Hezbollah.
Concernant la première cargaison, exclusivement de mazout, H. Nasrallah a indiqué qu’elle sera distribuée gratuitement. Tandis que pour les autres navires, le mazout sera vendu à des prix en deçà du prix de revient.
C’est un don de l’Iran et du Hezbollah, a-t-il souligné car notre objectif ultime est de rendre service aux gens et d’alléger les difficultés qu’ils rencontrent en raison des pénuries que traverse le Liban sur fond de crise économique et financière inédite.
Revenant sur le massacre du 13 septembre 1993, lorsque l’armée libanaise a ouvert le feu sur des manifestants dans la banlieue du sud qui protestaient pacifiquement contre les accords d’Oslo, il a assuré que c’est la patience des gens et de la résistance qui a avorté les tentatives de soulever l’armée contre la résistance et qui a établi depuis l’équation d’or, armée, résistance et peuple.
Percevant de nouvelles velléités américaines allant dans ce sens, il s’est adressé aux Américains en leur disant : « comme tous vos projets et vos politiques sont tombés à l’eau dans le passé et vos complots se sont brisés, vous allez perdre, vous allez être déçus et l’équation d’or persistera pour protéger le Liban »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :