Echanges extérieurs : DÉTENTE CONTINUE

0 46

La chute des cours du pétrole a contribué à l’amélioration de la balance commerciale en ce début d’année. Le taux de couverture s’est amélioré du fait de l’allègement de la facture énergétique. A fin janvier 2015, le déficit commercial s’est allégé, en glissement annuel, de 31,6% ou de 5,3 milliards de dirhams pour s’établir à 11,5 milliards de dirhams, pour un taux de couverture de 57,8 (vs. 46,9% en Janvier 2014). Cette évolution positive de la Balance Commerciale résulte d’un côté, d’une progression de 5,8% à 15,7 Mds Dhs des exportations intégrant une hausse de 10,5% des ventes automobiles à 3,9 Mds Dhs, de 10,3% des écoulements du secteur textiles et cuir à 2,9 Mds Dhs et de 5,5% de
ceux du segment agro-alimentaire à 3,5 Mds Dhs. D’un autre côté, la contraction des importations de 14% à 27,2 Mds Dhs attribuable à l’allègement de 44,7% de la facture énergétique à 4,4 Mds Dhs et, dans une moindre mesure, de 25,6% des achats de produits alimentaires à 3 Mds Dhs. Idem pour les importations de produits finis de consommation et de produits bruts qui reculent de 7,9% et de 8,6% respectivement à 4,8 Mds Dhs et à 1,3 Mds Dhs. En revanche, les achats de biens d’équipements progressent de 7,1% à 7 Mds Dhs, en relation avec la croissance des achats d’avions. Concernant les autres flux financiers, ils ont été marqués par l’amélioration des transferts des MRE de 2,6% pour atteindre 4,9 Mds Dhsà fin janvier 2015. En revanche, les recettes voyages ont reculé de 12,8% par rapport à fin janvier 2014 pour s’établir à 3,8 Mds Dhs. De même, le flux des IDE a baissé de 39,4% pour atteindre 1,4 Mds Dhs, recouvrant une baisse des recettes de 33,4% à environ 2 Mds Dhs et un recul des dépenses de 14,4% à 601 M Dhs.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus