The news is by your side.

Education nationale : La pandémie a engendré un retour en grâce du public

0 276

Ce total représente une hausse de 1,9% par rapport à l’année scolaire 2019-2020, ajoute le MEN dans un bilan rendu public lundi, soulignant qu’en termes de répartition, l’enseignement public a affiché une hausse de 3,3%. Ainsi, le nombre d’élèves est passé de 6.260.444 en 2019-2020, à 6.467.666 l’année suivante. Il en va de même pour les filles avec des indicateurs en progression de 3,6% (de 3.014.078 à 3.123.253).
Quant à la répartition des effectifs des élèves selon les cycles d’enseignement en 2020-2021, le département précise que 3.814.438 élèves ont été scolarisés au cycle primaire, dont 1.829.117 filles, 1.600.454 au cycle secondaire collégial (748.042 filles) et 1.052.774 au cycle secondaire qualifiant (546.094 filles).
Quant au nombre d’élèves suivant leur scolarité dans le système éducatif privé, il a enregistré un recul d’environ 6,4% dans l’ensemble, et de 6,1% pour les filles. On impute ce recul à l’impact négatif de la pandémie de Covid-19 durant l’année scolaire 2020- 2021. Ainsi, bon nombre d’enfants scolarisés dans ce type d’enseignement ont migré vers le public.
S’agissant de la répartition par cycle pour l’enseignement privé, le cycle primaire a connu une baisse de 8,7% en passant de 808.648 en 2019-2020 à 738.314 l’année suivante, à l’instar de l’enseignement secondaire collégial qui a enregistré une baisse de 2,5% (de 185.335 en 2019-2020 à 180.663 l’année suivante).
Contrairement aux deux premiers cycles, le secondaire qualifiant a enregistré une augmentation de 3,9% avec un effectif d’élèves de 115.586 en 2020-2021 contre 111.199 l’année précédente.
Sur un autre registre, le nombre total des établissements scolaires durant l’année scolaire 2020-2021 s’est élevé à 11.472 établissements, dont 6.304 en milieu rural, répartis entre 8.022 unités au cycle primaire (dont 187 écoles communautaires), 2.102 au cycle secondaire collégial et 1.348 au cycle secondaire qualifiant.
Il s’agit d’une progression de 2,3% par rapport à l’année 2019-2020. Ce qui correspond à 259 établissements supplémentaires sur l’ensemble du territoire national, répartis entre 132 établissements au primaire (35 écoles communautaires), 60 établissements au secondaire collégial et 67 au secondaire qualifiant.
Pour les satellites, qui sont principalement situés en milieu rural, leur nombre est passé de 13.153 en 2019-2020 à 13.132 l’année suivante, soit une baisse de 0,2%. Au total, 1.013.705 élèves poursuivent leur scolarité dans ces unités scolaires, soit un taux de 48,7% de l’ensemble des élèves issus du milieu rural.
En outre, le taux de couverture des communes rurales par l’enseignement primaire a atteint 99%. Pour le secondaire collégial, ce taux est de l’ordre de 72,7% alors qu’il atteint 36,0% dans les communes rurales couvertes par l’enseignement secondaire qualifiant au titre l’année scolaire 2020-2021.
Concernant les internats, leur nombre s’est établi à 924 internats en 2019-2020 à 986 internats en 2020-2021. Il s’agit d’une évolution de 6,7% au niveau national. En milieu rural, ce nombre est passé de 575 en 2019-2020 à 635 internats en 2020-2021, soit une augmentation de 10,4%.
En relation avec les effectifs des enseignants en 2020-2021, leur nombre total se situe à 256.493, soit une légère hausse de 1,7% par rapport à l’exercice précédent.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.