The news is by your side.

Efficacité énergétique : L’AMEE et l’ANEP coopèrent pour des bâtiments publics durables

0 266

Signées par les Directeurs Généraux de l’ANEP et de l’AMEE, Zineb Benmoussa et Saïd Mouline, les conventions s’inscrivent dans le cadre de l’exemplarité de l’administration publique en matière d’efficacité énergétique, soulignent les deux institutions dans un communiqué conjoint.

La première est une convention cadre qui a comme objet de définir les conditions et les modalités de la promotion de l’efficacité énergétique et du développement durable dans les bâtiments publics, précise la même source. Les principaux axes de cette convention portent sur la promotion du volet développement durable dans les bâtiments publics à l’échelle nationale, l’intégration des mesures d’efficacité énergétique et de développement durable dans les bâtiments dont l’ANEP assure la maîtrise d’ouvrage déléguée, et le renforcement des capacités des équipes de l’ANEP.

La deuxième convention est spécifique au développement du premier label national « ECO- BINAYATE -Bâtiments Publics » dédié aux bâtiments publics durables au Maroc. « ECO-BINAYATE-Bâtiments Publics » est un référentiel national de performances énergétique et environnementale initié par l’AMEE et l’ANEP et axé sur les bâtiments publics, il permet de les classer selon un nombre d’exigences. Les principaux objectifs de ce label sont l’amélioration de la qualité énergétique des bâtiments publics à travers la maîtrise des dépenses d’électricité, d’eau et de combustibles et l’obtention d’un environnement intérieur sain et confortable pour les occupants, et l’amélioration de la qualité environnementale des constructions publiques à travers la maîtrise de l’impact du bâtiment sur son environnement extérieur et la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Il vise aussi la mise en avant des bonnes pratiques pour une construction durable et économe en énergie.

Ce label national constituera donc un outil de développement de la construction résiliente au Maroc en instaurant les bonnes pratiques de construction. Le Maroc connaît une croissance économique importante qui entraîne des besoins en termes de construction avec de nombreux défis sociaux, économiques et environnementaux complexes, fait observer la même source. Le secteur du bâtiment représente l’un des principaux secteurs consommateurs d’énergie au Maroc avec une consommation en constante croissance, poursuit le communiqué, notant que les constructions résilientes durables s’imposent dorénavant comme une solution efficace afin d’alléger les consommations énergétiques. À travers leur partenariat, les deux organismes illustrent leur engagement en matière de développement de l’efficacité énergétique et de respect des principes du développement durable au Maroc.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.