Egypte-Israël : la normalisation en marche…

0

Sameh Choukri, ministre égyptien des Affaires étrangères, s’est rendu dimanche en Israël pour une visite officielle, la première d’un chef de la diplomatie égyptienne depuis neuf ans. Le chef de la diplomatie égyptienne avait pour mission de relancer les négociations de paix israélo-palestiniennes, au point mort depuis plus de deux ans. C’est ce que la couverture médiatique d’un tel déplacement annonce, côté égyptien. En insistant sur le fait que ce déplacement était précédé d’une rencontre avec Mahmoud Abbas, chef de l’Autorité palestinienne. Pour nombre d’observateurs avertis, la mission de Sameh Choukri n’aurait pas d’impact décisif sur la démarche israélienne à l’endroit des Palestiniens, Tel-Aviv jugeant superflu tout effort d’intermédiation d’où qu’il provient. Les efforts menés par le Quartet auprès de l’entité sioniste n’ont abouti à aucun résultat si ce n’est à braquer davantage le système Netanyahu qui persiste à nier le fait palestinien tout en imprimant une nouvelle dynamique à la politique de colonisation qui réduit comme une peau de chagrin l’espace vital à négocier pour un éventuel Etat palestinien. Des analystes voient en ce déplacement égyptien à Tel Aviv la première concrétisation du rapprochement entre Israël et d’autres pays arabes qui, honteusement, taisent les rapports qu’ils entretiennent avec l’entité sioniste. « L’Egype n’a pas encore réussi à reprendre suffisamment du poil de la bête pour dicter quoi que ce soit dans la région », rappellent des commentateurs égyptiens. La preuve est à situer au niveau des décisions prises au niveau de la Ligue arabe à l’encotre de plusieurs pays sous la pression des monarchies du Golfe qui jouent « la diplomatie du chéquier » que le Caire ne saurait ignorer face à la fragilisation de son économie. C’est à peine si l’Egypte est audible dans la guerre qui se livre dans on pré carré contre Daech et consorts…

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus