The news is by your side.

Elections communales complémentaires : Le PJD se défile…

0 392

Le communiqué du PJD, signé par son secrétaire général Abdelilah Benkirane, explique que «l’origine de la vacance annoncée dans les conseils des communes concernées n’est définitivement due à aucune des raisons naturelles prévues par les lois électorales», mais serait «plutôt intervenues la nuit des élections communales du 8 septembre 2021, dès que le dépouillement des voix et la répartition des sièges effectués, en vertu de la modification de ces lois».
«Cette vacance est due à l’origine au fait que la modification des lois électorales a nécessité la suppression du seuil, et la répartition des sièges sur les listes au moyen du quotient électoral calculé sur la base du nombre d’électeurs et pas seulement sur la base du nombre de suffrages exprimés comme c’était le cas auparavant, ce qui conduit inévitablement à un surplus de sièges qui reste non réparti dans certains cas, comme ce qui s’est passé dans ces groupes», détaille la formation islamiste.
Ainsi, le PJD «réitère sa précédente position, qu’il exprimait à l’époque, et son rejet des amendements apportés aux lois électorales qui, en plus de ne pas pouvoir élire des conseils élus exprimant la volonté populaire, souffrent également de lacunes, de déséquilibres et de vides juridiques et techniques qui conduisent à de tels cas illogiques».
La formation islamiste ajoute que la convocation à des élections complémentaires dans ce cas «n’a aucune base légale au sein des lois électorales en vigueur». «Remédier à ces écarts et déséquilibres nécessite une révision des lois électorales, et cela ne peut se faire en convoquant des élections partielles avec une procédure administrative sans aucune base légale», ajoute la même source avant de conclure que «le parti de la justice et du développement déclare qu’il n’est pas intéressé par ces élections partielles au vu des considérations précédentes».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.