The news is by your side.

Energies renouvelables : Le charbon déjà surclassé, selon l’AIE

18
Grâce aux éoliennes et aux panneaux solaires, la capacité de production des énergies renouvelables à dépassé celle du charbon, annonce l’Agence internationale de l’énergie (AIE). C’est la fin d’une domination sans partage. En 2015, 500 000 panneaux solaires ont ainsi été installés chaque jour dans le monde.
Le phénomène a été rendu possible grâce aux économies émergentes, dans lesquelles les énergies renouvelables ont connu une formidable croissance. En Chine qui réunit à elle seule 40% des nouvelles installations, le rythme d’installation des éoliennes a atteint les deux turbines… par heure.
A tel point que l’AIE a revu à la hausse ses prévisions de développement à cinq ans des énergies vertes utilisées pour la production d’électricité. Quelque 825 gigawatts de nouvelles capacités électriques renouvelables devraient ainsi être installées d’ici 2021, soit une progression de 42% par rapport à 2015, une prévision relevée de 13% depuis les précédentes estimations.
Cette accélération inattendue du renouvelable dans le monde s’explique, selon l’AIE, par la baisse des coûts de l’éolien et du solaire. Cette diminution était déjà forte ces dernières années et devrait encore s’intensifier, rendant ces énergies toujours plus compétitives. Dans cinq ans, les coûts du solaire devraient encore baisser de 25%, et de 15% pour l’éolien terrestre prédit l’agence.
Malgré ces efforts, « les énergies renouvelables n’y représentent qu’une part limitée de la croissance de la production d’énergie », toujours dominée par les énergies fossiles, relève-t-il. Et c’est bien là le problème. Si la capacité de production progresse, la production effective reste toujours aux mains du charbon, qui atteint les 40% à l’échelle mondiale. En face, les énergies renouvelables comptent pour 23%. D’ici 2021, cette part devrait grimper à 28% de la production d’électricité mondiale, se félicite toutefois l’AIE.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :