Equilibre démographique en Israël : L’égalité dans la natalité…

0
A l’occasion de la journée internationale des droits de l’enfant (20 novembre 2016), le Bureau israélien des statistiques communique sur le dernier taux de fécondité moyen des Israéliennes. Pour la première fois dans l’histoire du pays, à fin 2015, ce taux est identique pour les femmes juives et pour les femmes arabes. Il atteint désormais en moyenne 3,13 enfants par femme.
Pour la population arabe, les calculs prennent en compte à la fois les Arabes israéliens (17,5% de la population) et les Palestiniens vivant à Jérusalem-Est. En 2 000 ce taux s’établissait à 4,3 enfants par femme arabe et à 2,6% par femme juive.
Pour l’Etat juif (8,4 millions d’habitants pour 3 millions en Cisjordanie occupée) ces chiffres revêtent un enjeu politique alors que le pays compte 75% de Juifs, 21% d’Arabes israéliens et 4% sans religion déclarée.
A mars 2016, le taux de fécondité moyen en Europe s’établissait, selon Eurostat, à 1,58 enfant par femme. De tous les Etats membres de l’Union européenne, c’est la France qui affiche le plus fort taux de fécondité (2,01) alors que le Portugal enregistre le plus bas ratio (1,23).

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus