Perspective MED
Actualité à la une

Essais nucléaires US: Une nouvelle bombe multirôle testée

Les Etats Unis ont mené des tests d’une bombe nucléaire multirôle B61-12, indique The National Interest qui précise que l’Amérique se prépare à une guerre nucléaire. La bombe a été larguée d’un  bombardier B-2 lors d’essais réalisés l’été dernier depuis la base aérienne de Nellis, dans le nord du Nevada. Il s’agit d’une bombe de haute précision qui pourrait être utilisée dans plusieurs scénarios sur le champ de bataille.

Le caractère multifonctionnel de la bombe autorise différents types de frappes: en surface et en profondeur, à haut et à bas rendement.

«Le principal avantage de la bombe B61-12 est qu’elle regroupe toutes les fonctionnalités d’une bombe non guidée pour tous les scénarios de frappe. Les capacités varient d’une utilisation tactique « nette » à très faible rendement avec un faible impact jusqu’à des attaques plus sales contre des cibles souterraines», a expliqué le directeur du Projet de l’information nucléaire au sein de la Fédération des scientifiques américains, Hans Kristensen.

La conception particulière des ailerons de stabilisation de la queue de la B61-12  lui assure une précision de ciblage augmentée grâce aux systèmes de navigation par inertie, a ajouté H.Kristensen.

Comparée à d’autres bombes, la B61-12 est capable de réaliser les missions des B61-7 (10-360 kt), B61-11 (400 kt) et B83-1 (à haut rendement, sert à détruire les bunkers souterrains). Les missions sont effectuées par la B61-12 «avec moins de retombées radioactives», a-t-il ajouté. La B61-12 serait en train d’être modifiée pour pouvoir être larguée par des F-35 et d’autres appareils de l’US Air Force.

Quant au bombardier B-2, il s’agit d’une des étapes de sa modernisation avant que le bombardier à longue portée B-21 Raider ne soit mis en service, précise The National Interest. La diversité des modifications techniques devrait préparer le bombardier à des tâches plus sophistiquées. Le B-2 devrait ainsi bénéficier d’une intégration améliorée des armes numériques, d’une nouvelle puissance de traitement informatique considérée comme 1.000 fois plus rapide que les systèmes existants. En outre, il serait doté de capteurs de nouvelle génération conçus pour aider l’avion à éviter les défenses anti-aériennes de l’ennemi.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More