Et si on limitait la vitesse à 140 km/h sur autoroute : La piste autrichienne « accidentogène » ?

0 30
Et si on limitait la vitesse à 140 km/h sur autoroute : La piste autrichienne « accidentogène » ?

Pour briser tout voyage sur les autoroutes marocaines, on incite les conducteurs à un arrêt salutaire toutes les deux heures. Le CNPAC exige en outre des automobilistes de prendre leur mal en patience. L’essentiel est d’arriver à bon port. Mais en Autriche, pour empêcher les conducteurs de broyer du noir en roulant à vitesse réduite, on expérimente une autre solution : porter la vitesse permise à 140 km/h, contre 130 km/h (120 km/h pour notre cas) jusqu’à présent.

Mis en place sur deux tronçons à six voies de la principale autoroute du pays reliant Vienne et Salzbourg, le relèvement du plafond autorisé doit permettre aux automobilistes de « gagner du temps », a expliqué le ministre des Transports Norbert Hofer.

Si le test est jugé concluant après un an, les 140 km/h pourront être étendus « à d’autres itinéraires », a souligné le ministre, assurant que « les infrastructures et les voitures sont de plus en plus sûres ». Un certain bon sens qui n’est guère partagé par tous les pays.

La presse a toutefois relevé que le gain de temps se limiterait à deux minutes pour les véhicules parcourant à la vitesse maximale les quelque 60 kilomètres de tronçons-tests.

Qualifiée de « populiste » par l’opposition sociale-démocrate, la mesure a également été dénoncée par les organisations de défense de l’environnement, qui l’ont accusée de nuire à l’environnement et à la sécurité routière.

L’automobile-club ÖAMTC a toutefois assuré que la mortalité sur autoroutes n’était pas automatiquement corrélée à la vitesse, le taux étant identique en Autriche et en Allemagne, pays où la moitié du réseau autoroutier n’est assorti d’aucune limitation pour les autos (1,7 mort pour 100 millions de km/véhicule).

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus