Etat d’urgence en Tunisie : Encore un mois…

0 49
Béji Caïd Essebsi a décidé de décréter une nouvelle fois l’état d’urgence pour une durée d’un mois à compter du lundi 19 septembre 2016. Le président de la République tunisienne active l’article 80 de la Constitution stipulant qu' »en cas de péril imminent menaçant les institutions de la nation, la sécurité et l’indépendance du pays et entravant le fonctionnement régulier des pouvoirs publics, le président de la République peut prendre les mesures nécessitées par cette situation exceptionnelle, après consultation du chef du gouvernement et du président de l’Assemblée des représentants du peuple et après en avoir informé le président de la Cour constitutionnelle. Il annonce alors les mesures dans un communiqué au peuple. »
La Tunisie reste menacée par ses propres fils qui ont intégré les rangs des djihadistes actifs aussi bien en Libye qu’en Irak et ou en Syrie. Les attentats de 2015 et les démantèlements de cellules terroristes attestent de la prégnance du fait djihadiste en Tunisie. Rien de plus normal à ce que l’état d’urgence ait été prolongé sans discontinuer depuis l’attaque à Tunis contre la garde présidentielle en novembre 2015.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus