Eurostat publie les chiffres de 2015: Plus de 80.000 marocains naturalisés européens

0 53
Marocains, Albanais et Turcs sont les trois principaux citoyens à avoir acquis la nationalité d’un pays de l’Union européenne en 2015 avec respectivement 10,2%, 5,7% et 4,2% des récipiendaires totaux. Selon Eurostat, l’agence statistique de l’Union européenne, 840 000 personnes ont obtenu en 2015 la nationalité d’un Etat membre contre 890 000 en 2014 et 980 000 en 2013.
Ainsi, pas moins de 86 100 Marocains sont devenus Européens er 88% parmi eux privilégiant la nationalité italienne, espagnole ou française. Côté Albanais, 48 400 ont demandé à 96% la citoyenneté italienne ou grecque alors que sur les 35 000 Turcs reconvertis en citoyens européens, 56% ont obtenu la nationalité allemande. Neuf personnes sur dix ayant reçu une nouvelle nationalité européenne était ressortissantes d’un pays tiers. 98% en Espagne, 96% en Grèce et au Portugal, 90% en France et 89% en Italie. Ce dernier pays, avec 178 000 personnes soit 21% de toutes les naturalisations au niveau de l’UE en 2015, reste le pays le plus attractif suivi du Royaume-Uni (118 000 personnes), de l’Espagne (114 400) et de la France (113 600).
Les taux de naturalisation les plus élevés se trouvent cependant en Suède (6,7 octrois de nationalité pour 100 résidents étrangers) et au Portugal (5,2).
Depuis 2010, plus de cinq millions de personnes ont acquis la nationalité d’un Etat membre de l’Union européenne. 87% n’étaient pas des ressortissants de l’Union européenne.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus