The news is by your side.

Exit la guerre des sous-marins:Paris et Washington s’écharpent sur les frégates destinées à Athènes

0 232

Le gouvernement américain a donné vendredi 10 décembre son feu vert à une possible vente à la Grèce de quatre frégates, entrant en concurrence avec Paris qui a conclu en septembre un accord préalable sur la vente de trois frégates françaises à la marine grecque.
Dans un communiqué, le département d’Etat a annoncé avoir approuvé ce projet de vente de quatre frégates de combat et leur équipement, d’une valeur de 6,9 milliards, moins de trois mois après la signature à Paris par le président français Emmanuel Macron et le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis d’un accord pour un contrat similaire, qui reste à finaliser.
Près de deux semaines après l’annulation du contrat de vente de sous-marins à l’Australie, la France avait en effet signé le 28 septembre un accord pour vendre trois frégates de Naval Group à la Grèce, dans le cadre d’un «partenariat stratégique» entre Paris et Athènes en Méditerranée, une opération censée illustrer l’Europe de la défense. Le montant de ce contrat franco-grec qui doit être signé «d’ici la fin de l’année [est] de l’ordre de trois milliards d’euros», avait alors précisé le ministère français des Armées. Outre les navires, il comprend la fourniture par le fabricant de missiles MBDA de leurs armements (missiles anti-aériens Aster, antinavires Exocet et des torpilles) et des prestations de soutien sur trois ans.
Washington a aussi approuvé la modernisation des frégates grecques de la classe MEKO, pour un montant évalué à 2,5 milliards de dollars (environ 2,2 milliards d’euros). Le communiqué précise que le contrat «sera accordé au gagnant d’un appel d’offres international» portant sur la modernisation de la marine grecque, laissant entendre que l’accord, annoncé en grande pompe le 28 septembre à Paris par les dirigeants grec et français, n’est pas définitif. Paris coiffé au poteau une nouvelle fois ? Rien ne permet d’écarter pareille hypothèse.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.