Exit la liste nationale des jeunes !

Le ministère de l’Intérieur a approuvé la proposition du Parti de l’authenticité et de la modernité (PAM) visant à supprimer la liste nationale des jeunes pour les élections législatives prévues cette année.

0
Abdellatif Ouahbi, secrétaire général du PAM

Abdellatif Ouahbi, secrétaire général du PAM a déclaré que cette mesure a été adoptée dans le cadre des amendements aux lois électorales, en préparation des rendez-vous électoraux de 2021.

Et de préciser qu’il a été décidé d’ajouter 30 sièges parlementaires en faveur des femmes, en procédant notamment à l’amendement du règlement intérieur de la Chambre des représentants, qui énonce que la liste nationale comprend deux parties, soit 60 candidates et 30 candidats masculins âgés de moins de quarante ans à la date du scrutin.

A.Ouahbi a précisé que le ministère de l’Intérieur a décidé que la liste des femmes, qui comprendra 90 sièges, sera répartie au niveau régional.

Cette nouvelle décision intervient alors que la liste des jeunes a alimenté le débat à la veille des réunions de consultation tenues entre les partis politiques et le ministère de l’Intérieur. Si certains qualifient cette liste de «rente distribuée sous des conditions» par les partis, plusieurs jeunesses de partis politiques ont appelé à son maintien.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus