Exit le ix35: Hyundai table sur le Nexo

0 101

 

Si les modèles Fuel Cell proposés sur le marché européen sont surtout asiatiques, le coréen Hyundai fait le pari sur le Nexo.  Présenté récemment au salon de l’électronique de Las Vegas, le dernier né de la firme sud-coréenne remplace dans sa gamme le ix35 Fuel Cell commercialisé depuis 2013. D’importants progrès ont été réalisés en 5 ans, en particulier pour ce qui concerne la chaîne de traction, compactée au profit de l’habitabilité, et allégée. Arborant 26 cm de plus que le ix35, le Nexo serait nettement moins lourd, même si le constructeur reste avare en chiffres. Hyundai se veut prolixe quant à l’augmentation de couple et de puissance développée par le moteur électrique, avec des valeurs passant respectivement de 305 à 402 Nm, et de 136 à 163 ch, permettant des accélérations nettement plus franches : le 0 à 100 km/h est abattu en 9,5 secondes, contre 12,5 précédemment.

Comme celui du ix35, le moteur électrique du Nexo est alimenté en courant par la combinaison d’une pile à combustible à hydrogène (dont la puissance passe de 95 à 100 kW), et d’une batterie tampon permettant de récupérer l’énergie cinétique la voiture en décélération, puis d’épauler la pile lors des fortes accélérations. C’est d’ailleurs surtout du côté de cette batterie qu’il faut chercher l’origine de l’amélioration des performances revendiquées par le Nexo, puisque sa puissance passe de 24 à 40 kW par rapport à celle du ix35 ; autre amélioration notable : l’autonomie qui progresse de plus de 30 %, passant de 594 à environ 800 kilomètres. Plus que par l’augmentation de capacité de ses réservoirs d’hydrogène – elle passe de 140 litres pour le ix35 à 156 litres pour le Nexo, toujours sous une pression de 700 bars –, cet accroissement spectaculaire du rayon d’action s’explique par le bond de rendement réalisé au niveau de la nouvelle génération de pile à combustible du Nexo. Mieux, celle-ci aurait désormais une durée de vie équivalente à celle d’un moteur thermique.

La commercialisation du Hyundai Nexo devrait débuter au printemps en Corée, dans le courant de l’été en Europe. Son prix devrait être proche de celui du ix35 : 66 000 euros. Reste à régler le problème lié aux stations permettant de se ravitailler en hydrogène… De quoi tempérer les ardeurs du géant sud-coréen…

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus