The news is by your side.

Exportation du pétrole yéménite : Sanaa tente de bloquer le « pillage »

0 174

« L’armée de l’air yéménite a pris pour cible un cargo pétrolier dans le port d’Al-Dhaba», indiquant « qu’il est parti sans charger du pétrole », a rapporté le correspondant de la chaine satellitaire libanaise Al-Mayadeen. Il a ajouté que « l’armée de l’air yéménite a pris pour cible un cargo pétrolier dans le port d’Al-Dhaba afin d’empêcher une tentative de pillage du pétrole yéménite via le port d’Al-Dhaba, qui est sous le contrôle des forces du Conseil présidentiel, nommé par l’Arabie saoudite ».

Le correspondant a souligné qu’ « une violente explosion s’est produite dans le port d’Al-Dhaba, après qu’un navire a accosté pour transporter du pétrole », soulignant que « le navire a quitté le port sans charger le pétrole, à la suite de l’attaque par des drones sur le port d’Al-Dhaba. »

La même source a indiqué que « la direction du port d’Al-Dhaba a annoncé la fermeture de la route maritime d’Al-Dhaba dans le district d’Al-Shihr, à l’est de Hadramout, jusqu’à nouvel ordre, pour des raisons de sécurité, suite à la violente explosion au port ». Et rappelé que cette attaque « est la deuxième du genre par les forces gouvernementales de Sanaa sur le même port, en moins d’un mois, depuis le 21 octobre dernier, pour empêcher le pillage du pétrole yéménite ».

Il convient de noter que les forces armées yéménites ont mené une opération de mise en garde à proximité du port d’Al-Dhaba dans le gouvernorat d’Hadramout, le 21 octobre, dans le cadre de la mise en œuvre des mesures visant à lutter contre le pillage continu du pétrole yéménite. Le Conseil des ministres du gouvernement de Sanaa a salué la démarche, soulignant que « la richesse pétrolière est une richesse souveraine pour tout le peuple du Yémen, et elle doit être exploitée afin d’alléger ses souffrances, de payer les salaires de ses employés, et garantir les services de base. »

A rappeler que les Américains ont laissé entendre ces derniers temps qu’ils ont mis en place un « bouclier » susceptible de garantir la sécurité des alliés dans la région. Plus, l’armée US a précisé, dans ce cadre-là, qu’elle entendait mobiliser des drones marins pour assurer la sécurité de la navigation dans la vaste région qui s’étend du détroit d’Ormuz à Bab Al-Mandeb.

Tout récemment, un tanker israélien a été ciblé par un drone dans les eaux du Golfe, mettant directement à l’index l’Iran.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.