The news is by your side.

Extradition du militant ouïghour vers la Chine : Le CNDH appelle l’Exécutif à reculer

ANCFCC-Large-1100×280-1
0 218

Amina Bouayach, présidente du CNDH a appelé le gouvernement « à ne pas extrader et remettre » aux autorités chinoises le militant ouïghor « conformément à nos obligations en vertu de la Convention des Nations unies contre la torture », lit-on sur le compte Twitter de l’institution.
Le CNDH qui vient de se lancer dans la bataille n’est pas le seul à appeler le Maroc à surseoir au transfert d’I. Hasan en Chine. Plusieurs appels émanant du Mouvement unicité et réforme (MUR), RSF, Amnesty International et des experts de l’ONU, s’opposent à l’extradition du militant et journaliste ouïghour.
La Cour de cassation de Rabat avait décidé le 16 décembre dernier, de répondre favorablement à la demande d’extradition de l’activiste I. Hasan formulée par la Chine. Accusé par Pékin d’appartenir à un groupe terroriste, il avait été arrêté au Maroc en juillet. Après quoi, les associations de défense des droits humains se sont mobilisées contre son extradition, mettant en avant les risques de détention arbitraire et de torture qui pèsent sur lui en Chine.

ANCFCC-Large-1100×280-1
ANCFCC-Large-1100×280-1
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.