Fédération Royale Marocaine de Football : Désordre réglementaire !

0
Promulgué récemment via un communiqué de presse “bâtard “ , le prétendu statut de l’entraîneur de Football est un texte qui ne peut entrer en vigueur sans être adopté par l’assemblée générale.
A la FRMF, il y a un désordre normatif qui n’a jamais dit son nom. C’est le législatif qui tâtonne, hésite et bafouille. En effet, le Comité Directeur Fédéral qui ne tient que rarement ses réunions mensuelles statutaires s’arroge le droit de légiférer en enfreignant l’article 16 des statuts en vertu duquel c’est l’assemblée générale qui est l’organe législatif et la plus haute instance, ce qui est cohérent avec les alinéas 18 et 19 de l’article 19 et l’alinéa 10 de l’article 28.
Hormis les statuts et le Code Électoral, aucun texte réglementaire n’a été soumis à l’assemblée générale y compris les règlements généraux.
Proposé par ladite Amicale Nationale des Entraîneurs de Football, le statut de l’entraîneur vient d’être promulgué par les décideurs de la FRMF sans qu’il fasse l’objet d’une approbation lors d’une assemblée générale et qui ne peut être applicable au milieu de la saison sportive. Le désordre normatif à la FRMF, c’est aussi la non élection de ses organes dits “juridictionnels”, du non-respect de la tenue de son Assemblée générale annuelle dite ordinaire, de l’absence de la signature de la convention entre la FRMF et les deux ligues de football professionnel et amateur . Bref , c’est le fait du prince!

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus