FÉDÉRATION ROYALE MAROCAINE DE FOOTBALL : UN «ETAT DANS L’ETAT»

La Fédération Royale Marocaine de Football surfe toujours dans une « zone de non-droit ». Se retranchant derrière une prétendue “l’ex fifa’’, la FRMF serait un “Etat dans l’Etat’’.

Naguère régentée par des profils militaires, la FRMF est aujourd’hui tombée de charybde en scylla du fait qu’elle s’est vêtue des mêmes oripeaux. L’arrivée de Fawzi Lekjaâ à la tête de la FRMF a donné du fil à retordre. Il y a de quoi déplorer son incompatibilité quand on sait qu’il est le Directeur du Budget de l’Etat. En un temps record, après deux mois de son élection, Fawzi Lekjaâ a puisé dans les caisses déficitaires de l’Etat en débloquant à la FRMF 1,5 milliards de dirhams (1500 Millions de dirhams). C’était le 4 juin de l’année dernière lors de la signature de la convention avec les ministères de l’Intérieur, des Finances, de la Jeunesse et des Sports voire de l’Equipement et des Travaux Publics. L’objet de cette convention consiste comme on le sait à doter une centaine de stades du gazon synthétique, de l’éclairage outre la construction de centres régionaux de formation. Fort de sa position en tant que Directeur du budget de l’Etat, F. Lekjaâ s’est arrogé le droit pour que la FRMF soit le maître d’ouvrage. Ce qui est juridiquement illégal pour les raisons suivantes : Primo : La FRMF est une association de droit privé qui ne peut en aucune manière lancer des avis d’appels d’offres en vertu de droit commun notamment le décret relatif aux marchés publics qui s’appliquent uniquement aux institutions publiques ou semi-publiques. Secundo : La FRMF est une fédération sportive qui n’a pas l’Habilitation, ni Statuts ni reconnaissance d’Utilité Publique publiés au Bulletin Officiel pour avoir droit à la participation d’une mission de service public en vertu de la loi sur le sport. (Ndlr : Seules les fédérations sportives du Golf et de l’Athlétisme sont institutionnalisées). Tertio : La FRMF n’a pas l’expertise pour être le maître d’ouvrage. Et au lieu de s’attacher les services d’un bureau d’études spécialisé et certifié pour en assurer le pilotage et le suivi, on a opté pour une commis
sion, composée des représentants des différents financeurs dont la FRMF détient les rênes sans parler de la Commission Fédérale présidée par un vice-président du Comité Directeur Fédéral. Alors qu’on s’attendait à compléter la composition de l’organe décisionnel de la FRMF, à élire les membres des organes de discipline, d’arbitrage et bien d’autres, le président de la FRMF s’est trituré ses drôles de méninges en annonçant la création de la Ligue Professionnelle de Football. Si les statuts de cette dernière font référence explicite à la loi 30-09, relative à l’Education Physique et aux Sports, les décideurs de la FRMF prétendent avoir reçu l’aval de la FIFA qui a même approuvé les statuts de cette ligue professionnelle. Chose qui n’existe que dans l’imaginaire des membres de la FRMF car la FIFA n’intervient que dans la mise en conformité des statuts des fédérations nationales de football avec les statuts dits standards. Au lieu d’accélérer le processus de professionnalisation sur des bases saines avec une ligue professionnelle composée de clubs mutés en structures sociétaires, on est allé vite en besogne en tirant des plans sur la comète. Sans parler de la situation schizophrène dans laquelle se trouvent les clubs qui sont toujours régis par des statuts qui se réfèrent à l’ancienne loi 06-87 alors que la FRMF et les autres fédés se sont coercitivement arrimées à la nouvelle loi sur le sport. Dans une fédération qui est un ‘’Etat dans l’Etat’’ où son président argue l’arme de l’indépendance de sa gouvernance contre l’ingérence du tiers, on persiste à s’emmêler les pinceaux. Fawzi Lekjaâ et ses acolytes auraient raison si la FRMF ne recevait pas le moindre centime de l’Etat. Et aussi, si la FRMF n’était pas régentée par un commis d’Etat. C’est là où réside l’indépendance légitime et sourcilleuse. Le reste c’est des surenchères politiciennes pour contourner responsabilité et reddition des comptes.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus