Une femme à la tête du parlement syrien

0 54
Une première dans le monde arabe. Hadia Khalef Abbas est la première femme arabe qui a été porté à la tête d’un parlement, en Syrie. Plébiscitée ce lundi par ses consoeurs et confrères députés du parlement syrien, lors du vote qui s’est tenu au siège de l’Assemblée du Peuple, à Damas.
L’élection de Hadia Khalaf Abbas à la tête du nouveau parlement syrien issu des législatives du 13 avril dernier, est à lire comme une réponse à ceux qui ont mis en doute le processus électoral syrien. Le réalisateur Nadjdat Ansour a aussi fait son entrée dans l’institution en étant porté à la vice-présidence.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus