The news is by your side.

Feu de forêt : Taounate en deuil…

0 135

Une personne a trouvé la mort et une autre a été blessée, lundi, à différents degrés alors qu’elles participaient en tant que volontaires aux côtés des équipes qui intervenaient pour venir à bout de l’incendie qui s’est déclaré à la forêt Khandek Tessyana dépendant de la commune de Galaz, (cercle de Ghafsai, province de Taounate), rapportent les autorités locales. La personne blessée a été évacuée à l’hôpital provincial de Taounate pour recevoir les soins nécessaires, ajoute-t-on.

Les équipes d’intervention composées de l’ensemble des autorités et services concernés, appuyés par différents moyens techniques, s’étaient mobilisées pour maîtriser l’incendie. Il a été ainsi procédé dans une première étape à la sécurisation des habitants du Douar Taouraret qui se trouve près des foyers de l’incendie.

Les efforts de tous les intervenants se poursuivent sur le terrain pour maîtriser l’incendie qui a ravagé, selon un bilan provisoire, 33 hectares du domaine forestier, indique-t-on.

Mohamed Sadiki, ministre de l’Agriculture a indiqué que la superficie totale touchée par les feux de forêt survenus dans plusieurs régions a atteint 10.300 hectares.

La superficie menacée par les flammes est quant à elle de 123.000 hectares, ajoutant que les incendies ont failli toucher des habitations de plus de 5.200 familles,dans la région de Larache où 35 douars étaient menacés.

Si les incendies sont maîtrisés jusqu’à présent, seul un feu de forêt s’est déclaré lundi après-midi au niveau de la commune de Tazrout et qui est pris en charge par des avions Canadair.

Un total de 4.200 éléments des Eaux et forêts, de la Protection civile, des Forces Armées Royales, de la Gendarmerie Royale, des Forces auxiliaires et des autorités locales, des agents de la Promotion nationale ainsi que des volontaires, appuyés par des camions de pompiers, des citernes à eau, des véhicules d’intervention rapide, des ambulances, des engins et des bulldozers, ont contribué à circonscrire les incendies.

Pour lutter contre cette catastrophe,  cinq Canadair relevant des Forces Royales Air, huit Turbo-Trash, des hélicoptères appartenant de la Gendarmerie Royale, ainsi que des drones de l’Agence Nationale des Eaux et Forêts ont été utilisés pour la première fois afin de surveiller les foyers d’incendie et fixer les priorités des interventions aériennes et terrestres après examen et analyse des images infrarouges.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.