The news is by your side.

Feux de forêt : Les incendies se propagent du nord au centre

0 108

Un incendie s’est déclaré, mardi soir, au niveau d’un domaine forestier relevant de la commune de Beni Layeth (caïdat de Bni Hassan) dans la province de Tétouan, ont indiqué les autorités locales de la province de Tétouan, précisant que les interventions sur le terrain, par voie terrestre et aérienne se poursuivent pour maîtriser l’incendie.

Des équipes d’interventions composées des services de la Protection civile, des Eaux et Forêts, de la Gendarmerie royale, des Forces auxiliaires, des autorités locales, des agents de la promotion nationale et des volontaires de la région ont été mobilisés pour maîtriser l’incendie, appuyées par des moyens et équipements techniques et aériens, précise-t-on. Deux opérations de largage d’eau ont été effectués, jusqu’à présent, pour éteindre les foyers de feux, a-t-on ajouté, relevant que 46 familles issues de trois douars ont été évacuées d’une manière préventive en vue de sécuriser des habitants des Douars à proximité des forêts incendiées.

Selon un bilan provisoire, 160 hectares de couvert forestier formés de chênes, chênes lièges, pins et quelques types de végétations secondaires ont été ravagés par le feu, font observer les autorités locales, ajoutant qu’aucune perte humaine n’est à déplorer. Cet incendie est une extension de celui enregistré au niveau de la forêt Bouhachem, située dans la commune de Tazroute relevant de la province de Larache.

Par ailleurs, la Direction Régionale des Eaux et Forêts et de la lutte contre la désertification de Benslimane a indiqué que l’incendie qui s’est déclaré dans la forêt Dahr Benomar dans la commune Ain Tizgha relevant de la province de Benslimane a été complètement circonscrit mardi soir.

D’après la même source, le feu, qui s’est propagé à une vitesse alarmante en raison des vents secs Chergui et de la hausse des températures dans la région, outre l’inflammabilité du couvert forestier, a détruit 2,9 hectares de couvert forestier, composé de chênes verts et d’herbes secondaires, causant d’importants dégâts environnementaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.