The news is by your side.

FIFM : Les heureux élus de l’Etoile d’Or connus

0 239

Depuis plus de trente ans, T. Swinton a «construit l’une des filmographies les plus prodigieuses et singulières de ces dernières décennies, alternant les rôles dans les films d’auteurs exigeants et les blockbusters hollywoodiens», devenant une figure du cinéma contemporain.

Quant à J. Gray, il a été découvert dans les années 1990 avec son premier film, «Little Odessa», et s’est imposé comme un «cinéaste incontournable, parmi les plus doués de sa génération». Auteur de plusieurs chefs-d’œuvre, il s’est construit une place entre le cinéma indépendant et des studios.

Pour sa part, F. Benlyazid, pionnière du cinéma marocain, est une figure centrale du septième art national. Elle est «la première femme marocaine à se lancer dans la production d’un film, une scénariste accomplie qui a écrit plusieurs classiques tels que Poupées de roseaux, Badis et À la recherche du mari de ma femme, et la réalisatrice d’une œuvre traversée par les questions de la spiritualité, la place de la femme dans la société et la quête de justice et de vérité», rappellent les organisateurs.

Enfin, R. Singh a «connu une ascension éclair et s’est imposé comme l’un des acteurs les plus talentueux de Bollywood et une star dont la popularité dépasse les frontières de son pays», rappelle-t-on. Acteur caméléon, il s’est distingué dans «Gully Boy» et dans des productions de Sanjay Leela Bhansali.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.