The news is by your side.

Fin du feuilleton judiciaire de la MGPAP

14

A la surprise générale, la Chambre correctionnelle chargée des crimes financiers à Rabat vient d’acquitter l’ancien président de la Mutuelle générale du personnel de l’administration publique (MGPAP) Mohamed El Ferraâ.

Poursuivi en compagnie de 21 autres personnes, toutes acquittées dans l’affaire connue sous le non de « la mutuelle générale », pour détournement de 1,17 milliard de dirhams, M. El Ferraâ vient d’être innocenté. Détournement de deniers publics, faux et usage de faux, corruption, abus de confiance, trafic d’influence, blanchiment d’argent et complicité… Aucun chef d’accusation n’a été finalement retenu contre lui et ses compagnons. Et ce, bien que l’ancien maire d’Essaouira eût été condamné, le 31 mars 2011, à quatre ans de prison dont 30 mois avec sursis et à une amende de 10.000 dirhams, sentence alourdie en appel à 5 ans de prison ferme pour « dilapidation de deniers publics ». Les 21 autres personnes poursuivies dans la même affaire, dont des dirigeants de société, un homme d’affaires, des fonctionnaires, un notaire, un architecte, un médecin, une enseignante et une déléguée, ont été condamnées à des peines allant de deux ans de prison à l’acquittement. Toutes ces peines ont été annulées avec acquittement par la Cour d’appel de Rabat.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :