The news is by your side.

Finances Publiques : Le déficit budgétaire ramené à 38,2 Mrds DH à fin septembre

0 126

Dans son bulletin mensuel des statistiques des finances publiques (BMSFP) du mois de septembre, la TGR indique que ce déficit tient compte d’un solde positif de 10,3 Mrds DH dégagé par les comptes spéciaux du Trésor (CST) et les services de l’État gérés de manière autonome (SEGMA). Ce bulletin fait également état d’une hausse des recettes ordinaires brutes de 4,6% à 193,8 Mrds DH et des dépenses ordinaires émises de 5,1%, dégageant ainsi un solde ordinaire positif de 1,5 Mrds DH.
La progression des recettes s’explique par la diminution des impôts directs de 1,6% et des recettes non fiscales de 19,2%, conjuguée à la hausse des droits de douane de 31,6%, des impôts indirects de 19% et des droits d’enregistrement et de timbre de 20,3%.
S’agissant des dépenses émises au titre du budget général, elles ont été de 272,9 Mrds DH à fin septembre 2021, en baisse de 1,1% par rapport à leur niveau à fin septembre 2020, en raison de la diminution de 18,9% des charges de la dette budgétisée, conjuguée à l’augmentation de 5,6% des dépenses de fonctionnement et de 1,7% des dépenses d’investissement.
La diminution des charges de la dette budgétisée de 18,9% s’explique par la baisse de 30,1% des remboursements du principal (30,6 Mrds DH) et par la hausse de 1,9% des intérêts de la dette (24,1 Mrds DH).
Pour ce qui est des CST, ils ont réalisé des recettes de 82,2 Mrds DH. Ces recettes tiennent compte des versements reçus des charges communes d’investissement du budget général pour 17,9 Mrds DH et d’une recette de 3,7 Mrds DH au titre de la contribution sociale de solidarité sur les bénéfices et les revenus instituée par la loi de finances 2021. Les dépenses émises des CST ont été de 72,4 Mrds DH. Elles intègrent la part de ces comptes au titre des remboursements, dégrèvements et restitutions fiscaux pour 1,83 Mrds DH.
Le solde de l’ensemble des CST s’est élevé à 9,7 Mrds DH. Côté SEGMA, leurs recettes ont augmenté de 12,3% à près de 1,57 Mrd DH, tandis que leurs dépenses ont reculé de 2,7% à 975 MDH.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.